Maud Wagner

Maud Wagner

Maud Wagner est née Maud Stevens, en février 1877, dans l’état du Kansas aux États-Unis. Elle travaille comme artiste de cirque, contorsionniste et trapéziste, lorsqu’elle rencontre Gus Wagner en 1904. Ce dernier est tatouer et se produit aussi dans un spectacle itinérant, comme homme tatoué. Il tombe sous le charme de Maud et lui demande un rendez-vous galant, ce qu’elle accepte à la condition qu’il la tatoue et lui enseigne l’art du tatouage, ce qu’il accepte. Maud apprend ainsi à faire des tatouages à la main (“hand-poked”), malgré l’invention des machines à tatouer, et elle devient la première femme tatoueuse connue des États-Unis. Maud et Gus finirent par se marier en 1907. Ils se produisent ensuite pendant des années dans des spectacles itinérants à travers tous les États-Unis et travaillent en parallèle comme tatoueurs. Leur fille Lovetta apprendra elle aussi l’art du tatouage, dès l’âge de neuf ans. Maud Stevens Wagner décède le 30 janvier 1961 dans l’Oklahoma.

Petite anecdote : devant la réticence de certains clients, qui craignent à l’époque d’être tatoués par une femme, Gus et Maud inscrivent un simple « M. Stevens Wagner » sur leurs prospectus publicitaires.