Les Onna-bugeisha

Les Onna-bugeisha

Selon Wikipedia :

“Dans le Japon médiéval, une onna-bugeisha est une femme combattante issue de la haute société.

De nombreuses épouses, veuves, filles, et rebelles répondaient à l’appel du devoir en s’engageant dans la bataille, généralement aux côtés de samouraïs. Elles étaient membres de la classe bushi et étaient formées aux armes dans le but de protéger leur maison, leur famille, et leur honneur en temps de guerre. Elles contrastaient avec le rôle traditionnel d’« épouses au foyer » des femmes japonaises. Elles sont parfois considérées comme des samouraïs-femmes bien que ce terme ne soit en fait pas exact. Les onna-bugeisha étaient des personnes très importantes de la société. Des personnages mythiques comme l’impératrice Jingü, Tomoe Gozen, Nagano Takeko, ou Höjö Masako, étaient des onna-bugeisha qui eurent un impact significatif dans l’histoire japonaise.”

Hier nous avons ainsi suivi les traces d’une des premières Onna-bugeisha de l’histoire du Japon, qui bien qu’immortalisée, soit restée anonyme … Japonaise inconnue